Être entrepreneur : prendre soin de son entreprise et de sa santé

Par Julie Desgagné le 23 octobre 2018 00:00:00 |


Étant moi aussi travailleur autonome, j’ai à cœur la santé de mon entreprise et de la mienne. La mienne surtout, car avoir son entreprise c’est d’y dédier tellement d’heures, de cœur, de temps, de passion, que si ma santé personnelle ne tient pas le coup, les probabilités de succès de mon entreprise sont minces. Qu’on ait une entreprise de gestion, de kinésiologie, de mécanique ou bien de photographie, si nous prenons soin de nous-mêmes, on parie fort sur le succès de notre entreprise.

 

Peut-être que vous me direz : hey mais c’est facile toi tu travailles dans le domaine de la santé! Oui c’est vrai qu’au quotidien, je suis active avec mes clients, que je bouge et que je les influence à manger sainement. Par contre, je suis humaine comme vous et je vis aussi avec le challenge de faire des actions quotidiennes qui sont bonnes pour ma condition physique et ma bonne humeur. Quand on est travailleur autonome, on a souvent quelque chose de précieux à partager : nos connaissances et notre passion ! Mais pour être au top de ses compétences, je crois qu’il faut optimiser sa santé.

 

Voici 5 challenges auxquels j’ai eu à faire face comme entrepreneure et dont je vous partage mes trucs !

1-      Manquer de temps pour bouger!

En effet, du temps on en manque tous!!! On voudrait faire tellement de choses et on est constamment sollicité. Pour organiser son temps, j’ai créé un atelier complet sur ce sujet ainsi qu’une saison de podcast. Voici quand même quelques trucs pour réussir à bouger même quand vous êtes pris au travail.

  1. a) Une courte marche de 5 à 15 minutes peut-être très bénéfique et permettre à votre cerveau d’être beaucoup plus concentré. Lâchez votre écran, les lectures de médias sociaux inefficaces ou un problème insoluble le temps d’aller vous aérer l’esprit et faire bouger votre corps! Peut-être même que les idées viendront en marchant!

  2. b) Faire son activité physique le matin c’est aussi une bonne façon pour moi de bouger, car les appels sont moindres et je ne suis pas encore en mode gestion. J’ai plus de facilité à prendre le temps pour moi tôt le matin.

  3. c) En faire moins longtemps, mais plus souvent! Une habitude sera plus facile à développer si elle est répétée souvent. Essayez de diminuer vos attentes envers vous-mêmes à performer, et faites une activité ou moins longtemps d’Exercices pour commencer. Peut-être même que dans un mois vous le ferez encore aussi souvent et que ça sera devenu un besoin vital d’en faire plus longtemps.
     

2-      Avoir des douleurs au cou et à la tête

Une bonne partie de notre travail se déroule devant les écrans, que ce soit à l’ordinateur ou au cellulaire. Personnellement, je m’assure de rencontrer au moins une fois par mois un thérapeute (massothérapeute, ostéopathe, chiropraticien) pour détendre mes muscles. À la clinique Julie Desgagné, nous offrons un service d’ergonomie en milieu de travail ainsi que l’évaluation de la posture et les exercices pour diminuer les douleurs. Voici trois trucs pour diminuer vos douleurs et maux de cou :

  1. a) Se lever au moins toutes les 20 minutes (3 fois par heure) pour regarder au loin

  2. b) Étirer le cou en tenant la tête de côté ou vers l’avant 20 à 30 secondes

  3. c) S’assurer d’avoir la tête bien droite et non pas penchée ou avancée.

 

3-      Avoir l’impression de perdre mon temps en rencontre

Comme le temps c’est de l’argent et qu’on doit souvent faire des rencontres, il peut s’avérer que le temps passer assis à se parler peut être inefficace pour la productivité. Pour ma part, je tiens rarement plus de 12 minutes assises sur une chaise droite lors d’une rencontre. Voici donc comment optimiser vos temps de rencontre :

  1. a) Faire des rencontres debout ou en marchant. Il n’est pas toujours nécessaire de rester assis, si vous n’avez pas à prendre de notes, levez-vous ou prenez une tablette rigide pour écrire!

  2. Faire des micro-exercices assis. Contractez l’arrière de votre cou pour avoir la tête droite, faites des Kegel, montez sur le bout de vos orteils, gardez le corps droit sans l’appuyer sur la chaise, etc.
     

4-      Ne plus savoir ce qui est bon pour moi
Comme nous sommes très sollicités à faire performer notre entreprise, il arrive aussi qu’on ait l’impression qu’on doit autant faire performer notre corps. Cependant, autant de stress physique et mental peut devenir une source de problèmes pour la santé physique et mentale à moyen et court terme.

  1. a) Se questionner sur le choix de nos activités physiques : est-ce que je le fais pour moi? Est-ce que j’aime ça? Est-ce que je m’accomplit dans cette activité? Au lieu de vouloir faire comme les autres, d’entrer en compétition ou de se comparer aux autres.

  2. b) Choisir la bonne intensité d’entraînement. Autant pour ceux qui en font trop que pas assez. Lorsque le sommeil et l’alimentation ne suffisent plus à récupérer physiquement et mentalement, questionnez-vous si vous en faites trop? Pour d’autres, ils ne verront aucune progression dans leur condition physique, alors assurez-vous de vous entraîner à la bonne intensité. À la clinique, nous offrons un service de suivi et de conseils pour vous guider dans votre activité physique.

5-      Toujours dire oui

  1. a) L’entrepreneur c’est souvent un humain qui partage sa passion avec ses clients. Ses clients sont donc au cœur de son quotidien. Mais vous chers entrepreneurs, quand pensez-vous rendez-vous avez-vous-mêmes pour vous faire du bien?

  2. b) L’entrepreneur participe aussi régulièrement à des activités sociales pour réseauter et faire connaître sa compagnie. Pour ma part le réseautage a été bénéfique, mais quand le réseautage contrevient à mes cases horaires pour bouger, j’assume de décliner l’offre et je prends soin de moi!

  3. c) Il peut arriver aussi d’accepter plus de clients que ce que l’on est supposé faire. On dirait que les entrepreneurs ont tendance à oublier qu’eux aussi ils sont consommateurs et qu’ils ont le droit d’avoir des heures de travail fixes. Il est vrai qu’on devient proches de nos clients, qu’on veut leur faire plaisir, qu’on veut absolument les prendre. Essayez de vous prioriser et de gentiment mettre le rendez-vous du client à l’intérieur des heures que vous consacrez au travail. Si vous faites bien votre travail, il vous attendre une journée ou une semaine de plus!